Tuesday, September 30, 2014

Nubivagus.




Skirt : Look Vintage ♥ / Bustier : ASOS / Kimono : Mom's / Vegan Blackberry Lipstick : EpicallySoap


Celle qui voyageait à travers les nuages.

Entre ciel et terre, en deçà de l'atmosphère, elle brûla ses ailes. Déchue sur un sol de flamme, ainsi se consumait son âme ; est-ce bien là le sort des enfants des rêves ?

Tel un fantôme jour de solstice, son linge est blanc, pur comme le lys ; quiconque s’en approche la voit s’estomper, comme une fumée dansante, mystique et éthérée.

Qui vient du monde des nuages transforme la réalité en mirages. Un regard dans l’azur comme des œillères sur l’absurde ; il fait bon de rêver au pays des damnés.

Nubivagus non est liber.



The one who travel across the clouds.

Between sky and earth, below the atmosphere, she burned her wings. Fallen on an ember soil, her soul was consumed with regrets; is this the fate for a dreaming child ?

Like a ghost on a solstice day, her linen is white, pure as a lily; whoever approaches sees her fading away, as a dancing fog, mystical, ethereal.

Who comes from the kingdom of clouds transforms reality into mirages. A glance in the azur as blinders on the absurd; better to dream in the land of damned.

Nubivagus non est liber.


Viendra le jour où moi aussi je m'estomperais ; merci à Look Vintage pour cette superbe jupe illustrant l'une des dernières tenues que je présenterai ici.

Tout ce qui commence prend fin, un jour ou l'autre. Je ferai des adieux dignes de ce nom, bien que je ne disparaîtrais pas entièrement ; vous serez les premiers avertis de la continuation de mes projets. Je crois au changement positif, il est bon de se lancer dans de nouvelles aventures.



The day will come I'll also fade away; thank you Look Vintage for this marvellous skirt which illustrates one of the last outfit I'll present on this blog.

Everything which starts encounters an end, one day or another. I'll make proper farewells, even if I won't totally disappear; you'll be the first ones to be informed about my next projects. I believe in positive change, it is worth to start new adventures.


Wednesday, September 17, 2014

Time Well Spent.




Thai Fisherman Pants : DIY / Knitted Kimono : Yesfor / Collier : Look-Vintage / Jelly Sandals : Asos / Crop Top : Koshka


Le pantalon du pêcheur Thaïlandais.

Ou le pantalon qui révolutionna ma vie. Tellement confortable qu'il me sert également de pyjama ! C'est une petite merveille, très simple à réaliser soi-même. J'ai déniché ce tissu rayé à Emmaüs, l'idée m'est immédiatement venue de faire un pantalon Thaï avec. Je posterai - bientôt - un tutoriel étapes par étapes pour vous permettre de fabriquer le vôtre.

La douce brise balaie les dernières journées d'été, faisant tourbillonner les feuilles déjà rouges et orangées. Il est temps de préparer ses petits pulls. J'ai attendu suffisamment longtemps - tout un été - pour pouvoir enfiler ce joli kimono en maille de chez Yesfor. En cette période, je m'amuse à jouer avec les proportions : haut court, pantalon taille haute, long cardigan. Et pleins de bijoux, dont mon collier favori provenant de la merveilleuse caverne d'Ali-Baba, Look Vintage.

Lorsque arrive l'automne, j'aime beaucoup immortaliser l'événement en ramassant les dernières petites fleurs & feuilles de la saison, puis les presser entre les pages d'un livre. C'est aussi la période de l'année pendant laquelle je préfère me balader et prendre des photos. Le temps est doux, figé, flegme. Le soleil perce moins, lui aussi se prépare au sommeil, doucement. C'est toute la Nature qui enfile un autre costume, si apaisant et nostalgique.

Comment vivez-vous la transition été/automne ? Quels sont vos rituels ?



The Thai Fisherman's Pants.

Or the pants which revolutionized my life. So comfortable, I use them as pyjama bottoms as well ! A little wonder, so easy to make by yourself. I've found this fabric at Emmaüs, the idea of creating a Thai pants with it immediately popped up in my mind. I'll post - soon - a step by step tutorial for you to create your own one.

The soft breeze is sweeping up the last summer days, making swirling the red and orange leaves. Time comes to prepare our little sweaters. I've waited enough time - a whole summer - to wear this gorgeous knitted kimono, from Yesfor. These days, I like to play with proportions : crop top, high waisted pants, long cardigan. And tons of jewellery, whose my favourite necklace from the delightful shop Look Vintage.

When Autumn comes, I like to immortalize the event by picking the last flowers & leaves of the season, and drying them between the pages of a book. It is also my favourite period of the year to walk and to take pictures. Time is smooth, static, impassive. The sun gets shy, slowly preparing itself for sleeping. The whole Nature put on a different costume, soothing and nostalgic.

How do you prepare yourself for transitional seasons ? What are your rituals ?


Tuesday, September 2, 2014

Voyage.




Jacket : Voyage via Koshka / Socks & Black Dungarees : Asos / Vegan Orange Lipstick : Mia & Lillie / The rest is second hand.


«Voyage».

Au-delà de la connotation magique qui s'échappe de ce mot, Voyage est aussi la marque de cette veste douce et colorée, d'ailleurs baptisée «Casablanca». Il ne manquerait plus qu'un fez pour compléter la tenue, mais pour rien au monde je ne troquerais mon fidèle chapeau contre un autre couvre-chef.
Je pourrais déjà m'imaginer parcourir les rues de cette ville Marocaine, sous un soleil de plomb, ma veste éclatante assortie à un ciel sans nuage, à une eau azur et limpide.

On reste dans le même esprit d'évasion que l'article précédent. C'est vrai que, mon voyage en Chine approchant à grands pas, mon esprit n'a d'yeux que pour ce qui tourne autour des voyages, justement. Et le temps file à une vitesse folle. Je pensais qu'il m'en resterait une petite poignée pour tout préparer, qu'une certaine marge m'était laissée, mais voilà; nous sommes en Septembre, un joli mois de Septembre qui nous fait profiter des dernières lueurs de l'été, et dans sept semaines, je serai partie. C'est irréel, j'aurais presque un mauvais pressentiment, comme si c'était impossible que cela fonctionne. Ça m'a parut tellement simple.

Je rêvais de la Chine sans vraiment m'imaginer y mettre les pieds un jour. Ce pays restait une chimère, un paradis inaccessible, un fantasme. Je ne saurais l'expliquer, mais pendant longtemps, j'ai rêvé de voyages sans pour autant croire que je partirai un jour, comme résignée à la seule pensée que cela n'était permis qu'aux «autres». Mais j'y suis, sans pour autant y être, car non, je ne réalise pas encore dans quelle aventure je me suis engagée.

Vous est-il arrivé d'être sur le point de réaliser un de vos rêves, puis soudain de douter et de vouloir tout arrêter ? J'ai parfois l'impression que nous voulons laisser nos rêves au stade imaginaire, par peur d'être déçu ou de ne pas être à la hauteur.



«Voyage».

Beyond the magical connotation which escapes from this word, Voyage is also the brand of this bright and soft jacket called «Casablanca», sold on the mesmerizing shop Koshka . I could just have to put a fez on to complete the costume, but never I would trade my trusty hat with another headgear.
I can already imagine myself walking in the streets of this Moroccan city, under a blazing sun, my brilliant jacket matching with a sky without cloud, a limpid and azur water.

We stay in the same thematic of evasion as the previous article. My departure date to China become closer, my soul only has eyes for things related to travel. Time flies by so quickly. I thought I would still have a handful of it to prepare everything, but we're already in September; delightful September month where the last summer lights are shining, rewarming our hearts. And I'm leaving in seven weeks. It is unreal, I have an uncomfortable feeling, as if it would be impossible it can work. It seemed to be too simple to me.

I dreamed about China without truly imagine I would set a foot on this land one day. This country was like a chimera, an inaccessible paradise, a phantasm. I couldn't explain why, but there was a time I dreamed about travels without believing I would leave one day, as if I was resigned by the only thought that it was a privilege allowed to «others». I don't even realise in which adventure I've committed myself.

Did it happen you were at the very point to fulfill one of your dream, but then starting to doubt and close to cancel everything ? I sometimes have the impression we want to keep our dreams on an imaginary level, by the fear of being disapointed or not up to it.


Monday, August 18, 2014

L'Olmèque.



J'aime quand mes passions s'entremêlent.

Notamment lorsqu'il s'agit de voyages et d'habits. Les vêtements ethniques et costumes traditionnels m'ont toujours inspirés, qu'importe leur provenance. Je suis fascinée par la créativité des peuples à avoir instauré d'aussi beaux habits dans leur culture.

J'ai d'ailleurs parfois du mal à imaginer que certaines civilisations aient pu vraiment fouler la même Terre que nous. Certains empires grandioses, auparavant si puissants, réduits à néant en une poignée de siècles. La Grèce et l'Égypte antique, et toutes ces civilisations pré-Colombiennes - pour n'en citer qu'un petit nombre - vivant aux gré de croyances et de magie; qu'est-ce qui a changé de nos jours ? J'ai parfois l'impression qu'en Occident, nous avons anéanti toute trace de fantaisie.

C'est dans les accessoires que j'aime faire ressortir certains imprimés ethniques. Je suis férue de chaussettes, et j'ai eu un véritable coup de cœur pour ces chaussettes "Olmèque" de Sammy Icon. C'est cet esprit de voyage qui m'a attirée, tous ces imprimés colorés et originaux présents dans leur collection invitent à l'évasion.



I appreciate when my interests become entangled.

In particular when it's about travels and clothes. Ethnic costumes has always inspired me, wherever they come from. I am fascinated by the creativity of some nations to have established such beautiful attires in their culture.

Sometimes I can barely imagine some civilisations could have set foot on the same Earth as us. Some grandiose empires, beforehand so powerful, reduced to nil in few centuries. Ancient Greece, Ancient Egypt, and all these pre-Columbian civilisations - only to name a few of them - living according to beliefs and magic; what has changed nowadays ? I often have the impression our Occidental culture has annihilated every trace of fantasy.

It's with accessories that I like to bring out ethnic prints. I am fond of socks, and I had a real crush for these "Olmec" socks from Sammy Icon. I've been attracted by this travel vibe presented in the collection, with all those colorful and original prints which invite to evasion.


Wednesday, July 16, 2014

Move Your Dancing Feet.



On pourrait comparer un trait de personnalité à un trait de crayon.

Ainsi, la gomme pourrait être le passage du temps. Un trait de crayon bien appuyé restera en partie visible, même après le passage de la gomme. On ne peut jamais vraiment gommer nos traits de caractère, qu'importe qu'on veuille camoufler nos ratures, le papier restera à jamais marqué.

Je crois en l'évolution et en l'amélioration de notre être à mesure que le temps passe. C'est le temps qui nous façonne et nous rend sage. Cependant, c'est de part quelques circonstances que ces briques qui nous construisent peuvent s'écrouler et mettre à nu le cœur de nos entrailles. Nous sommes notre passé qui coule dans nos veines et qui alimente notre mémoire. N'ayons pas peur d'écouter ces vieux fantômes, que l'on croyait à jamais noyés dans les eaux profondes de notre amnésie volontaire, refaisant surface pour nous rappeler à l'ordre et nous murmurer dans le creux de l'oreille qu'il ne faut pas oublier. Ne jamais oublier quelle personne nous avons été au départ du chemin. C'est ce sentier cabossé et tortueux que nous avons traversé, au gré des soleils et des tempêtes, ce sentier qui nous forge et qui ne cesse d'être sculpté sous la pression de nos pas. Il faut regarder en arrière pour comprendre et pouvoir être fier, sans perdre de vue les champs de lavande dont le somptueux parfum nous guide par delà les brouillards et les nuits sans lune. L'évolution à ce même avantage et inconvénient; rien ne peut tout à fait redevenir comme avant.



I believe time helps us to evolve, to become a better person.

Time shapes us and makes us wiser. However, the bricks which build ourselves may collapse, exposing our wounds and weaknesses. We are our past that flows in our veins and feeds our memory. We should not be afraid to listen to those old ghosts, the ones we thought they've drowned in the depth of our willed amnesia, coming back to whisper in our ear why we should never forget. Never forget the person you were at the beginning of the path. This twisty and chalky path we have crossed, through storms and sunlight, never cease to be carved under the pressure of our feet. We should look back to understand and to be proud, without losing sight of the lavender fields whose delightful smell guide us beyond the fog and moonless nights. Evolution has this very same advantage and drawback; nothing can be precisely the same as before.


Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...