Friday, January 31, 2014

Ciel bleu.



Il faisait doux.
Mon manteau reflétait la couleur du ciel. Un timide soleil réchauffait l'âme des arbres hibernants, et mes chaussures immaculées s'enlisaient dans la terre molle et collante. J'avais décidé, pour cette fois-ci, de ne pas mettre de chapeau.
J'aurais bien aimé continuer ce texte avec un rebondissement sensationnel concernant la décision de ne pas avoir couvert ma tignasse délavée, mais il n'y a rien à ajouter. Du bleu ciel et pas de chapeau, je me suis dis que ça changerait.
Et comme dirait cet homme qui se promenait avec son fils, en me regardant droit dans les yeux : "C'est super, hein !" Je cherche toujours le sens de sa phrase. J'ai quand même répondu avec un grand sourire "Oui, c'est vrai.", comprenant qu'il parlait du beau temps. Mais je ne suis pas vraiment sûre. Parfois on répond des choses sans avoir compris le sens de ce qui a été dit. C'est seulement après coup qu'on se sent un peu bête.


It was a gentle weather.
My coat reflected the color of the sky. A sun, shy, warmed the soul of the dormant trees, and my spotless shoes sank into the soft and sticky soil. I decided not to wear a hat this day.
I would have loved to continue this text with an unexpected development about my decision, but there's nothing more to say. Wearing a sky blue coat and no hat, I thought it would change a bit.
As said a man who was walking with his son, looking at me straight in the eyes : "It's great, right !" I'm still thinking about the sens of his sentence. I replied with a big smile "Yes, indeed.", as I thought he spoke about the gentle weather. But I'm not sure. Sometimes we answer some things without understanding what was said. It's only after that we feel a bit stupid.

Wednesday, January 22, 2014

The Bat Poet.



"Once upon a time, there was a bat -
A little brown bat, the color of coffee with cream in it."

J'aime beaucoup les chauves-souris. Animal hors du commun - un mammifère volant ! - discret, mystérieux. Il y eu un temps lointain où des chauves-souris logeaient dans ma cave; une nuit, en rentrant dans ma chambre, j'étais étonnée de voir ce que je pensais être "un gros papillon" suspendu au coin du mur. Vous vous en doutez, ce n'était pas un papillon. Je me demande d'ailleurs par quel mécanisme miraculeux la chauve-souris tenait la tête en bas. Bref, mon papa la chassa de ma chambre, et j'eu quelques regrets. J'aurais bien aimé aller la voir de plus près, l'apprivoiser et, peut-être, en faire mon amie.
Cherchant un livre d'illustrations dans le style de Kay Nielsen, je suis tombée sur cet ouvrage, "The Bat Poet". Ces trois mots suffirent à attirer mon attention, et m'inciter à l'achat. De la poésie et des chauves-souris, le tout avec de superbes illustrations : un bouquin aussi beau à regarder qu'à lire. Et tant pis s'il est destiné aux enfants; les livres jeunesse sont rempli du bon sens que l'on tend à oublier.

I really like bats. Unusual animal - a flying mammal ! - discrete, mysterious. A long time ago, there were bats living in my cellar. One night, while I was ready to go to bed, I've been surprised to see what I called a "huge butterfly" hanging from the ceiling. You're right; that was not a butterfly. I'm still wondering by which miraculous mechanism the bat could stand upside down. My father put it outside, and I had regrets. Somehow I wanted to see it closer, I wanted the bat to be my friend.
I was looking for an illustration book in the style of Kay Nielsen when I stumbled upon "The Bat-Poet". These three words were enough to draw my attention and incite to purchase the book. Bats and poetry, with, above all, wonderful illustrations : a pleasure to read and to see. And I don't care if it is meant for children; books for kids are filled with morals and truth.


Long cardigan : Persunmall / Necklace : Look Vintage / Shorts : Miss Selfridge via Ebay / Chunky sweater : Sheinside / Beret : Second Hand.

Friday, January 3, 2014

Boho d'Hiver & Look Vintage.




Dress, necklace and bracelet : *c/o Look Vintage / Kimono : *c/o Telltale Hearts

Les maxis robes, c'est quelque chose.
Je rêvais devant certaines images de street-style, m'étant mise en tête - pour une raison inconnue - que les longues robes ne m'iraient pas. Pourtant, Dieu sait que je désirais vraiment en porter une. Je le sais bien, il ne faut jamais juger avant d'avoir essayé : ce n'est pas parce que quelque chose est différent et pas - encore - intégrer à notre style qu'il faut pour autant le dénigrer.
Et puis un jour, il n'y a pas si longtemps de cela, j'ai reçu un colis. En tirant sur un joli ruban et déballant délicatement le papier mauve, j'ai eu le bonheur de découvrir cette magnifique robe de chez Look Vintage. Je suis immédiatement tombée sous le charme ! Intemporelle, légère, se portant été comme hiver; la robe de rêve. Deux bijoux somptueux l'accompagnaient également. Je n'ai pas hésité une seule seconde à combiner le tout, moi qui ai un penchant pour le style bohème ces temps-ci, je n'aurais pas pu imaginer un meilleur combo.
Il faut dire qu'en tant que chasseuse de fripes, cette boutique est l'aubaine pour dénicher des trésors. Car, comme dans une friperie "réelle", il n'y a pas de place pour l'uniformité; chaque pièce est unique. C'est ce qui me plaît le plus dans l'univers de la seconde main, c'est une manière de consommer différente, plus éthique à mon sens. Je pense qu'il est de plus en plus important, surtout par les temps qui courent, de s'interroger et de revoir sa manière de consommer.
Heureusement que dans notre monde où règne les productions de masse et les vêtements pour clones, quelques oasis comme Look Vintage nous proposent la différence et l'exclusivité.
Êtes-vous habitués des fripes ? Ou préférez-vous les grandes enseignes ?


______
Premier article de 2014; j'espère que vous avez passé un bon réveillon. Je vous souhaite une année remplie de bonheur et bonnes surprises ! Merci à vous d'être là et de me lire en ce début d'année.
PS : Félicitations à Michelle qui remporte le concours Sammydress !



Maxi dresses are something.
I dreamed in front of street-style snaps, thinking that maxi dresses couldn't suit me. However, Lord knows how strongly I wanted to own one. I know we musn't judge until we tried : it isn't because something is different and not - yet - incorporated in our style that we have to denigrate it.
And a day, not a long time ago, I received a parcel. I unwrapped the violet paper and suddenly I've been filled by happiness when I saw this dress from Look Vintage. Immediatly, I fell in love. Timeless, soft, wearable both in winter and summer; the dream dress. Two jewels accompanied it. I haven't hesitated one second to combine all these new garments; I'm in the mood for boho styles these days, I couldn't imagine a better combo.
As a second hand hunter, this store is a bargain to find treasures. Like a "real" secondhand shop, there's no place for uniformity; each single piece is unique. It's what I love the most in the secondhand universe, it's a different way to consume, more ethical in my opinion. I think it became more important, especially nowadays, to think and eventually change our way to buy.
Fortunately, in our world where massive productions and clothes for clones reign supreme, there are some oasis as Look Vintage which propose difference and exclusiveness.
Are you accustomed to secondhand stores ? Or do you prefer to shop in the big clothing companies ?


______
First post of 2014; I hope you had a lovely New Year's Eve. I wish you happiness and loads of good surprises ! Thank you for being here and reading this.
PS : Congrats to Michelle who win the Sammydress giveaway !


Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...